Dans un monde où tout va de plus en plus vite, et où nous avons de moins en moins de temps pour nous poser, pour prendre du recul et pour positiver, apprendre à vivre en pleine conscience peut être un bon moyen de retrouver une vie plus calme et plus apaisée.

thailand-buddhists-monks-and-50709

 

En centrant l’homme sur l’instant présent et sur les sensations qu’il ressent, la pleine conscience lui permet d’être plus à l’écoute de son corps et de son esprit ; la méditation en pleine conscience peut vous apprendre à atteindre cet état de pleine conscience et à le maintenir au maximum au quotidien. Vous vivrez une vie moins stressée et plus sereine de manière générale.

Définition de la pleine conscience

La pleine conscience, également connue sous le nom de « présence attentive » ou « attention juste », désigne l’état de conscience totale que l’individu peut avoir de ses actions, de ses sensations, de ses pensées et de son état d’esprit en général. L’attention de l’individu est centrée sur l’instant présent, en toute objectivité et avec une grande lucidité.

Element essentiel du bouddhisme, la pleine conscience est nécessaire pour atteindre la « libération », et permet de réduire le stress et les épisodes de dépression chez celui qui la pratique dans sa vie quotidienne.

Si nous sommes parfois en état de pleine conscience sans le savoir (lorsque l’on se balade en pleine nature, et que l’on ressent notre corps et nos émotions de manière optimale par exemple), nous pouvons également apprendre à vivre pleinement en pleine conscience, de manière volontaire. La méditation est un bon exercice pour parvenir à vivre en pleine conscience au quotidien : en nous libérant de nos pensées et de nos préoccupations, nous pouvons réussir à nous concentrer sur l’instant présent de manière optimale.

Pour atteindre l’état de pleine conscience, l’individu doit réussir à ouvrir au maximum sa vigilance et la conscience qu’il a de son environnement (des bruits qui l’entourent, de la température ressentie, de l’atmosphère en général) et de ses sensations corporelles et mentales.

Pourquoi vivre en pleine conscience ?

 Vivre en pleine conscience et recentrer notre attention sur ce que l’on ressent et sur notre environnement direct permet de vivre en harmonie avec nos humeurs et nos émotions, et de mieux comprendre le fonctionnement de notre corps et de notre esprit. La pleine conscience permet d’apprendre à apprivoiser les réactions de notre cerveau lorsqu’une situation de stress survient par exemple.

Accepter les sensations et les pensées telles qu’elles se présentent à notre esprit permet de mieux vivre au quotidien, en étant moins stressé et plus apaisé, et moins facilement victime d’épisodes dépressifs ; nous apprenons à accueillir les pensées négatives, à les analyser de manière objective et à prendre du recul par rapport à celles-ci.

Tout le monde peut apprendre à vivre en pleine conscience. En vivant l’instant présent le plus souvent possible, nous vivons mieux avec les autres et avec notre environnement. Nous sommes moins sensibles aux aléas de la vie, et réussissons à prendre nos distances avec nos pensées négatives.

Comment atteindre la pleine conscience ?

Apprendre à vivre en pleine conscience est facilité par des exercices de méditation en pleine conscience ; vous pouvez pratiquer ces exercices chez vous ou au bureau, à n’importe quelle heure de la journée. Il vous suffit de prévenir votre entourage que vous ne serez pas disponible pendant une petite trentaine de minutes, et que vous souhaitez ne pas être dérangé. Pour un effet optimal, essayez de méditer plusieurs fois par semaine.

Isolez-vous dans une pièce au calme et installez-vous confortablement sur une chaise, le dos bien droit et les pieds solidement ancrés dans le sol ; vous pouvez également vous allonger ou vous assoir par terre, dans la position du lotus ou du demi-lotus. Gardez les yeux mi-clos ou fermez-les complètement.

Commencez par ressentir votre environnement et par respirer calmement et profondément ; inspirez par le nez, gardez l’air quelques secondes dans vos poumons et expirez lentement et doucement par la bouche. Ressentez au maximum l’air qui traverse votre corps à chaque respiration.

Ressentez ensuite chaque partie de votre corps : vos pieds, vos chevilles, vos jambes, vos genoux, vos cuisses, votre bassin, votre ventre, votre dos, votre poitrine, vos épaules, vos bras, vos coudes, vos poignets, vos mains, votre cou, votre tête, chaque partie de votre visage et votre crâne. Petit à petit votre corps et votre esprit se détendront et vous entrerez en méditation en pleine conscience.