Méditer en pleine conscience : un exercice à pratiquer au quotidien pour vivre une vie plus épanouie

lotus-1205631_640


Vous êtes très stressé et vous aimeriez vivre une vie plus apaisée ? Vous avez l’impression de vivre à cent à l’heure, et de ne pas profiter de l’instant présent ? Vous aimeriez vivre votre vie pleinement, être conscient de votre environnement et plus à l’écoute de votre entourage ?

Véritable alternative aux traitements médicamenteux, la méditation en pleine conscience se développe depuis plusieurs années et apporte à ceux qui la pratiquent une certaine sérénité et une vie plus apaisée. Apprendre à laisser venir nos émotions, à les vivre pleinement et à les assumer nous permet en effet de prendre du recul et de ne plus nous laisser submerger par celles-ci. La méditation en pleine conscience permet également à certaines personnes déprimées ou angoissées de mieux gérer leurs épisodes de sautes d’humeur au quotidien.

Mais qu’est-ce que la méditation en pleine conscience exactement ? Quels sont les véritables effets de cette technique de méditation ? Et comment commencer à pratiquer les exercices de méditation en pleine conscience ?


Définition de la méditation en pleine conscience

La méditation en pleine conscience consiste, comme son nom l’indique, à méditer en prenant conscience de son corps, de ses pensées et de son environnement. En prenant conscience de l’instant, du moment présent et de ce que l’on ressent nous pouvons plus facilement prendre du recul sur notre vie, nous apaiser et évacuer les sources de tensions éventuelles. Pour méditer en pleine conscience, vous devez focaliser totalement votre attention sur le moment présent, et analyser les émotions et les pensées qui viennent à votre esprit.

Laisser les pensées plus ou moins négatives arriver librement et apprendre à les digérer, à les accepter et à réagir de la bonne manière, vous permet d’accéder à une certaine forme de sagesse et de plénitude. Vos émotions font partie de votre quotidien, et il ne sert à rien de lutter contre certaines d’entre elles.

Venue tout droit du bouddhisme, la méditation en pleine conscience est considérée comme « la troisième forme de sagesse » : de nombreux instituts et professionnels proposent des formations à la méditation en pleine conscience aujourd’hui, en France et dans le monde entier.

La méditation en pleine conscience peut aider à soigner certaines pathologies, comme les compulsions alimentaires ou les troubles psychologiques tels que la bipolarité. Certains maux physiques peuvent également être soulagés par la méditation en pleine conscience.


Comment méditer en pleine conscience ?

Il est important d’accorder un temps suffisant à la méditation (au moins plusieurs fois par semaine, l’idéal étant d’y consacrer une trentaine de minutes par jour). La régularité de la méditation est un élément essentiel et il vaut mieux pratiquer un peu tous les jours, que deux heures trois fois par semaine. La répétition des exercices aide notre corps et notre esprit à apprendre plus vite et plus facilement.

Vous pouvez vous lancer dans la méditation en pleine conscience seul, ou vous faire accompagner par un professionnel. Si vous pratiquez seul, chez vous ou au bureau, veillez à prévenir votre entourage pour ne pas être dérangé pendant votre séance.

Isolez-vous dans une pièce au calme, le matin pour bien débuter votre journée, le midi pour faire une pause et vous recentrer pour le reste de la journée, ou le soir pour décharger toutes vos émotions et les pensées négatives accumulées tout au long de la journée.

Asseyez-vous sur une chaise, le dos bien droit et les pieds ancrés solidement au sol ;  vous pouvez également vous assoir par terre (dans la position du demi-lotus ou du lotus) ou vous allonger. Fermez les yeux ou, si vous préférez, gardez-les mi-clos.

Vous devrez en premier lieu apprendre à respirer de la bonne manière : inspirez profondément par le nez et retenez l’air quelques secondes dans vos poumons. Expirez ensuite lentement par la bouche, en prenant conscience de l’air qui quitte votre corps. Répétez l’exercice plusieurs fois, et commencez à vous détendre.

Prenez ensuite conscience de chacun des membres de votre corps, et ressentez au maximum votre environnement ; ressentez vos pieds, vos jambes, votre bassin, votre ventre, votre dos, vos épaules, vos bras, vos mains, votre visage et votre cou. Détendez chaque petit muscle de votre corps et de votre visage et laissez toutes les sensations et les pensées venir à votre esprit.

Au fur et à mesure des séances de méditation en pleine conscience, vous apprendrez à lâcher prise, et prendre du recul sur vos pensées négatives et à vivre pleinement vos émotions.